A propos de Nosopharm

Mission

Chez Nosopharm, notre mission est de découvrir et développer des thérapies first-in-class pour traiter les maladies infectieuses afin de lutter contre la résistance aux antibiotiques.

Les maladies infectieuses représentent une des principales causes de mortalité au niveau mondial, entraînant plus de 8 millions de décès en 2019, avant la crise causée par la pandémie de Covid-19. On estime qu’en 2019, plus de 4,95 millions de décès sont liés à la résistance aux antibiotiques. L’augmentation de l’antibiorésistance, en rendant les infections beaucoup plus difficiles à traiter, représente un défi majeur pour la santé mondiale.

C’est pourquoi Nosopharm entend contribuer à la lutte contre les maladies infectieuses, notamment la résistance aux antimicrobiens, en découvrant de nouveaux antibiotiques. Nos programmes de R&D s’appuient sur notre expertise unique dans l’exploitation pharmacologique des bactéries Photorhabdus et Xenorhabdus.

La plateforme de découverte de médicaments de Nosopharm est basée sur ces deux bactéries productrices d’antimicrobiens que la société est la seule à explorer pour des applications anti-infectieuses.p

Historique en quelques dates

Création de Nosopharm et début d’un partenariat de long terme avec l’INRAE (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement) Découverte de NOSO-502,le futur premier candidat clinique de la classe des OdilorhabdinesDécouverte des « Odilorhabdines », une nouvelle classe d’antibiotiquesIntégration dans le consortium européen ENABLE du programme ND4BB (New Drugs for Bad Bugs)Partenariat de co-développement avec EvotecIntégration dans le consortium européen de R&D GNA NOWLevée de fonds de 2,4 millions d’euros en Série A Délivrance d’un brevet aux Etats-Unis pour NOSO-502 2009201120142015201720192020
2009201120142015201920172020Creation of Nosopharm and start of a long-term partnership with INRAE (French National Research Institute for Agriculture, Food and Environment) Discovery of the new antibiotic class ‘Odilorhabdins’ Discovery of NOSO-502, future first clinical candidate of the Odilorhabdins antibiotic class Integration into the highly selective European R&D consortium ND4BB ENABLECo-development partnership with EvotecEntry into the highly selective European R&D consortium GNA NOWSeries A fundraising of €2.4 million ($2.6 million)Granting of the NOSO-502 patent in the US

Management

Philippe Villain-Guillot, PhD

Président du directoire, co-fondateur

Philippe Villain-Guillot dirige Nosopharm depuis sa création en 2009. Pour sa première expérience à la tête d’une société, il est parvenu à mettre en place une équipe de dix collaborateurs hautement qualifiés et à constituer un solide portefeuille de propriété intellectuelle.

Il a également mis en place un accord de collaboration avec une grande société de biotech et a permis à Nosopharm de rejoindre deux projets européens dédiés à la recherche et au développement d’antibiotiques : le projet ENABLE au sein du programme ND4BB (doté d’un budget de 100,7 millions d’euros), et le projet GNA NOW (31,4 millions d’euros).

Depuis la création de Nosopharm, Philippe Villain-Guillot a levé 5,9M€ en capitaux propres et 10,8M€ en financement non dilutif. Avant de co-fonder la société, Philippe a travaillé dans la chimie médicinale chez Evotec (Oxford, UK), et sur la chimie des substances naturelles au CIATEJ (Guadalajara, Mexique). Il est titulaire d’un doctorat en chimie médicinale de l’Université de Montpellier.

Maxime Gualtieri, PhD

Directeur scientifique, co-fondateur

Maxime Gualtieri est le directeur scientifique et co-fondateur de Nosopharm. Microbiologiste de formation, il s’est spécialisé dans les métabolites secondaires bactériens bioactifs et en particulier dans les antibiotiques.

Maxime est le découvreur et chercheur principal sur les Odilorhabdines, une nouvelle classe d’antibiotiques en phase de développement préclinique chez Nosopharm. Il est l’auteur de 23 articles scientifiques et de six brevets dans ce domaine.

Avant de co-fonder Nosopharm, Maxime Gualtieri a été chercheur en microbiologie au CNRS et au sein de l’entreprise de biotechnologie Selectbiotics (Nîmes).

Maxime Gualtieri est docteur en microbiologie (Université de Montpellier) et titulaire d’un DESS d’administration des entreprises (IAE Montpellier).

Emilie Racine, PhD

Directrice du développement non-clinique

Emilie Racine est directrice du développement non-clinique chez Nosopharm. Elle a rejoint la société en 2013 pour mettre en place l’activité chimie et apporter son expertise en chimie médicinale.

Elle s’est depuis fortement impliquée dans plusieurs programmes depuis le hit-to-lead jusqu’à l’optimisation pharmaco-chimique, ainsi que dans le développement de NOSO-502, le premier candidat préclinique de la nouvelle classe des Odilhorhabdines.

Emilie Racine a publié 14 articles dans des revues à comité de lecture. Elle est à l’origine de quatre brevets. Elle est membre de la Société Chimique de France et depuis 2013, fait partie du comité de direction de la branche régionale de la SCF.

Avant de rejoindre Nosopharm, Emilie a travaillé chez Peakdale Chemistry Services, au Royaume-Uni (maintenant Concept Life Science). Elle est titulaire d’un doctorat en chimie organique de l’Université de Grenoble et a fait son post-doctorat à l’Université de Montpellier pour Bayer Crop Science.

Supervisory board

PORTRAIT DUMAS 2022

Jacques Dumas

Chairman of the  supervisory board

Jacques Dumas has 30 years of R&D experience, including the co-invention of two marketed drugs, Nexavar® and Stivarga®. In 2020, Jacques joined Arrakis, an innovative biotech company dedicated to the discovery of small molecules targeting RNA. He is currently its chief scientific officer (CSO) and oversees all R&D functions. 

From 2015 to 2019, Jacques was CSO at Tetraphase, a publicly-traded company focused on fully synthetic tetracycline antibiotics (acquired by La Jolla in 2020), where he played a key role in the US and EU approvals of eravacycline. Before joining Tetraphase, Jacques was CSO at Idenix (acquired by Merck in 2014) working on liver-targeted nucleosides and their applications in the treatment of Hepatitis C and other viral diseases. From 2007 to 2014, Jacques worked at AstraZeneca, most recently as VP of strategy for the infectious diseases unit, based in Waltham, MA and Bangalore, India. Prior to that he spent 15 years at Bayer Healthcare in Leverkusen, Germany and West Haven, CT.

Jacques attended the Ecole Normale Supérieure, France; he holds a Ph.D. in organic chemistry from Paris VI University, France. He also completed a post-doctoral fellowship at Stanford University, California.  

Frédéric Hammel

www.elaia.com

Frédéric Hammel est venture partner chez Elaia Partners, il en est le représentant au sein du conseil de surveillance.

Il est le directeur général d’Ethera, une spin off du CEA/CNRS. Cette jeune société développe des solutions haute performance pour la qualité de l’air.

Frédéric dispose de plus de 25 années d’expérience dans des groupes industriels, puis dans des start-ups technologiques. Avant de rejoindre Ethera, Frédéric a mené des projets dans le secteur des sciences du vivant, dans le développement de médicaments, le dispositif médical et le diagnostic.

Frédéric Hammel est un ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure. Il y a obtenu un master de biologie et un DEA de pharmacologie, ainsi qu’un MBA du Collège des Ingénieurs.

Il apporte à Nosopharm son expertise de l’industrie pharmaceutique et de la gestion d’entreprises de biotechnologie, avec une expérience particulière dans les levées de fonds auprès de sociétés de capital-risque.

j_biton-e1572943842148-244x300-1

Jacques Biton

Chairman of the  supervisory board

Le Dr. Jacques Biton est consultant pour Novagreen Conseil, spécialisé dans l’accompagnement scientifique et opérationnel des start-ups de biotechnologie, chimie et cleantech.

Il apporte à Nosopharm 35 années d’expertise cumulée dans l’industrie pharmaceutique, en particulier dans les antibiotiques, et dans la gestion et le financement d’entreprises biotechnologiques. Il est l’auteur de plus de 25 brevets internationaux couvrant des applications en biotechnologie industrielle et en chimie.

Il est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en biotechnologie industrielle et de docteur-ingénieur en microbiologie, enzymologie et bioconversions de l’Université de Technologie de Compiègne.

Gwénaël Hamon

www.kreaxi.com

Gwenaël a débuté sa carrière en 2009 au sein du Groupe Siparex, dans l’équipe Capital Innovation, avant de rejoindre en décembre 2012 l’équipe de Kreaxi, où il est actuellement directeur de participations.

Gwenaël a développé une forte expertise dans les start-ups technologiques évoluant en particulier dans le domaine de la santé, de la biologie et de la chimie. Il a financé à ce jour plus d’une quinzaine d’entreprises dont deux sont aujourd’hui cotées (Amoeba, Theranexus). Il représente Kreaxi au conseil de surveillance de plusieurs sociétés dont Nosopharm, Theranexus, Diabeloop, Fabentech et I-TEN.

Gwenaël est ingénieur, diplômé de l’École Nationale Supérieure des Arts et Métiers (Cluny, Paris), et a complété son cursus par le MS Ingénierie Financière de l’EM Lyon.

Sandra Dubos

www.kreaxi.com

 

Sandra Dubos has more than 12 years experience in advising and supporting inoovative companies in life sciences.

She started her career as an engineer at Sanofi-Aventis, in charge of developing processes for the purification of natural active ingredients by ultrafiltration. She then spent four years at Alcimed, a marketing and strategy consulting firm, where she carried out both strategic and operational assignments. Before joining Kreaxi in 2018, Sandra was innovation business manager at Bpifrance Financement. At Kreaxi, Sandra manages a portfolio of nearly a dozen companies, half of which are in the health sector.

Laurent Fraisse

Laurent Fraisse is an experienced biotechnology and pharmaceutical executive and a leading expert in infectious diseases, having overseen R&D for large pharmaceutical firms such as Sanofi and Evotec. He also served as chair of the European Federation of Pharmaceutical Industries and Associations’ (EFPIA) Strategic Governing Group dedicated to infectious diseases.

In October 2019, Laurent joined the Drugs for Neglected Diseases initative (DNDi) as R&D director and executive team member. In this capacity he drives DNDi’s science strategy and oversees all worldwide research and clinical activities. Laurent joined Sanofi in 1999 after a ten-year tenure as a science leader at Elf Atochem. During his 20 years at Sanofi, he rose to serve as vice president for infectious diseases R&D, addressing medical needs in bacterial, parasitic and viral related infections. He then joined Evotec as executive vice president for infectious diseases with a mission to accelerate the development of the infectious diseases research pipeline and initiate new open innovation R&D initiatives.
Laurent graduated from the Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie in Rennes, France, with a specialty in biochemistry, and holds a PhD in biotechnology from the Institut National Polytechnique in Toulouse, France.

Martin Lauriot Prevost

Martin Lauriot Prevost is the co-founder of Ozyme, which he managed between 1984 and 2021.

 

The company specializes in the distribution of products for molecular biology, cell biology and immunology. Martin has dual expertise in biology and genetics, and in business management, with degrees in the two areas from the University of Paris VI, France.
Today, Martin works on innovative projects in life sciences as well as impactful projects in the digital field.

partners

Investors

Partnering news releases